Un fils en or de Shilpi Somaya Gowda

Un grand merci à Folio pour cette jolie découverte qui m’a fait voyager dans la culture indienne! J’ai vraiment passé un très bon moment.

un fils en orTitre original: The Golden Son

Editeur : Editions Folio (544 pages)

Note: 4/5

L’histoire

Anil est le fils d’un riche propriétaire dans un village indien. Il est appelé à succéder à son père, mais ils ont tous les deux passé un pacte tacite pour que le jeune homme parte étudier la médecine. Il s’apprête d’ailleurs à quitte l’Inde pour aller faire son internat à Dallas.

Leena est la fille unique d’un couple de paysans. Ses parents lui ont trouvé un jeune homme convenable avec qui elle va se marier. Elle s’apprête à partir vivre dans sa nouvelle famille.

Deux histoires, une culture. Anil et Leena vont vivre à des milliers de kilomètres l’un de l’autre mais toujours liés par cette culture commune et ce village dans la campagne indienne.

Mon avis

C’est un roman qui m’a beaucoup touché et que j’ai littéralement dévoré. Je me rends compte que je lis peu sur la culture indienne – à part deux livres de Vikas Swarup, il me semble n’avoir rien lu d’autres – et pourtant c’est une culture que je trouve vraiment intéressante. 

Je ne savais pas quand situer exactement l’histoire et elle m’avait l’air contemporaine mais d’après la note de fin de l’auteure, l’histoire se passe au début des années 2000. Mais la vie en Inde m’a semblé si éloignée dans le temps de ce que l’on connait! Ne serait-ce que par les traditions du village avec les villageois qui s’en remettent au père d’Anil pour faire la justice ou encore la condition de la femme à travers le personnage de Leena.

On suit principalement deux personnages: Anil, parti faire son internat en médecine au Texas et Leena, mariée par sa famille à un homme sensé la rendre heureuse. Les difficultés et différences sont flagrantes des deux côtés. Anil doit s’adapter à un monde occidental qu’il ne connait pas et faire face au racisme des gens. Mais il découvre aussi la dure réalité d’un internat en médecine. Tandis que l’histoire de Leena m’a vraiment révoltée. Je ne peux pas vous en dire trop mais j’ai été touchée.

Au-delà de la culture indienne, ce livre est aussi un bel hommage à la médecine. J’ai trouvé l’expérience d’Anil vraiment interessante et j’ai beaucoup apprécié le suivre dans son parcours.

J’ai passé un bon moment avec ce roman qui se lit vraiment très facilement, j’avais envie de connaitre la suite et c’est surtout le genre de roman qui a une fin satisfaisante et qui m’a fait refermer le livre en étant contente. J’ai appris beaucoup de choses et surtout, j’ai trouvé que l’histoire était plutôt imprévisible même si la fin a été un peu rapide à mon goût.

C’est donc un beau roman qui m’en appris plus sur la culture indienne et malgré cette culture éloignée de la culture occidentale, on s’attache aux personnages et on les comprend.

Je vous recommande donc chaudement ce livre si vous voulez en savoir plus sur la culture indienne contemporaine, loin des Bollywoods, tout en suivant l’intégration d’un jeune médecin à Dallas. C’est une histoire de vie qui ne vous laissera pas indifférent, j’aurais aimé que le livre aille encore plus loin mais il nous fait déjà passer un très beau moment de vie!

Publicités

42 réflexions sur “Un fils en or de Shilpi Somaya Gowda

  1. Encore une fois, tu présente très bien ce roman!! Ca donne vraiment envie! Autant pour découvrir la culture indienne (qui m’est assez inconnu, c’est vrai) que pour les histoires si différentes des deux protagonistes! Je note! 😉

    • C’est vrai que ce livre rend cette culture plutôt accessible car finalement, ça se passe dans un monde contemporain et le personnage d’Anil qui est confronté à ce qu’il découvre aux Etats-Unis voit vraiment les différences!

  2. C’est vrai que hormis les Bollywoods, je n’y connais pas grand chose sur la culture indienne. Pourquoi pas, ce livre peut vraiment m’intéresser et plaire à des proches. Je note. Merci beaucoup pour la découverte.

  3. J’adore cette culture et pourtant je n’ai pas beaucoup lu dessus, même pas Vikas Swarup… J’ajoute celui-ci à ma WL ! 🙂
    Je te conseille Une bonne épouse indienne d’Anne Cherian, si tu veux lire sur la culture indienne, je l’avais adoré ❤

  4. J’ai commencé récemment « Compartiment pour dames » d’Anita Nair. Cette histoire se passe aussi en Inde, et dévoile l’histoire de différentes femmes. Et c’est en découvrant leur passé et leur présent qu’on se rend compte qu’en France les femmes ont bien plus de chance, même si tout n’est pas rose.

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [193] | La tête dans les livres

  6. Pingback: Février… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  7. Je l’ai vu en librairie avant hier et le résumé m’avait déjà fait un petit quelque chose, mais manque de sous je n’ai pas pu me le procurer 😦 Je le note parce que la condition des femmes m’intéresse toujours autant surtout dans des pays que je ne connais pas.

  8. Pingback: Shilpi Somaya Gowda, Un fils en or (janvier 2017) – Femmes de lettres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s