Quand on s’y attend le moins de Chiara Moscardelli

Merci aux Editions Belfond pour cette découverte, je pense que c’est un livre sur lequel je ne me serais pas penchée de moi-même.

quand on s'y attend le moinsTitre original: Quando meno te lo aspetti

Editeur : Editions Belfond (320 pages)

Note: 2,75/5

L’histoire

A presque 40 ans, Penelope n’est pas là où elle s’imaginait être dans sa vie. Elle est célibataire, elle n’a jamais voyagé, au lieu d’être journaliste elle écrit des tests dans un magazine féminin et son boulot de tous les jours c’est faire la promotion de serviettes hygiéniques. Alors qu’elle rentre un peu ivre d’une soirée, sur son vélo, elle renverse un homme. C’est le coup de foudre de son côté. Coup du sort, elle le retrouve  quelques jours plus tard dans son entreprise, mais il nie être cet même homme dont elle est tombée amoureuse.

Qui est-il vraiment? Devient-elle folle? Peut-elle lui faire confiance?

Mon avis

En voyant la couverture, je me suis dit que c’était un pur roman de chick lit ou une bonne romance et finalement en refermant le roman, je pense que je me suis un peu trompée. C’est bien un roman qui s’adresse à un public féminin mais il y a un petit côté mystérieux voire un peu policier à cause du personnage de Ricardo, qui est l’homme pour lequel Penelope a un coup de foudre.

En fait, ce roman m’a beaucoup fait penser à Demain j’arrête! de Gilles Legardinier pour le type de personnage et l’intrigue mystérieuse. En effet, le personnage de Penelope est très maladroit et on peut dire qu’elle cumule gaffe sur gaffe. Elle est aussi très intelligente, elle a d’ailleurs la particularité d’avoir la mémoire absolue, c’est-à-dire qu’elle retient tout ce qu’elle voit et entend. Mais c’est aussi quelqu’un qui n’a pas confiance en elle et qui se sous-estime. Du côté des personnages secondaires, on a bien sûr Ricardo qui est mystérieux mais plutôt sympathique – bien que sans beaucoup de relief. Puis les amis de Penelope qui sont plutôt clichés, notamment le collègue gay qui travaille au marketing.

Comme souvent dans ce genre de roman, il y a un côté très prévisible et un peu rapide dans l’évolution des sentiments. Penelope a un coup de foudre et ça en devient une obsession. C’est aussi ça qui fait rire. Parce qu’il faut quand même le dire, certains passages m’ont fait rire! Au-delà d’une histoire d’amour qui ne m’aura pas vraiment fait rêver, j’ai passé un bon moment, léger et sans prise de tête. Mais je regrette quand même le côté irréaliste et tiré par les cheveux qui fait qu’à un moment, j’ai un peu décroché.

J’ai beaucoup aimé avoir des références à la cuisine italienne, on sent que ça se passe vraiment en Italie et les origines de Penelope m’ont fait sourire car elle vient de Bari où je suis allée l’été dernier donc quand elle parle des spécialités culinaires du coin et je voyais tout à fait ce qu’elle voulait dire!

Pour moi, ce n’est pas le livre de l’année et je m’attendais peut-être à un peu plus de légèreté et une une histoire d’amour qui me fasse un peu plus rêver. Mais on peut dire que le livre fait plutôt bien son boulot et je le recommanderais plutôt aux fans du genre qui voudraient un roman léger avec un fond mystérieux.

Rencontre avec l’auteure

chiara moscardelli

J’ai eu la chance de rencontrer l’auteure samedi dernier grâce aux éditions Belfond! Un énorme merci à eux pour avoir proposer ce moment car c’était vraiment très sympathique et l’auteure est à l’image du livre: pleine de vie et avec un franc-parler qui fait sourire, c’est aussi une vraie italienne qui parle avec les mains! Je suis d’autant plus gênée de ne pas avoir plus apprécié son livre que l’auteure est vraiment gentille, mais il en faut bien pour tous les goûts. En tout cas, ce roman est le troisième roman de l’auteure mais seulement le premier traduit en France. Elle vient tout juste d’en sortir un quatrième en Italie.

Publicités

30 réflexions sur “Quand on s’y attend le moins de Chiara Moscardelli

  1. On le voit un peu partout celui-là en ce moment! Je ne sais pas s’il pourrait me plaire, mais si je dois le lire ce sera quand l’effet se sera un peu dissipé ^^

  2. Je le vois beaucoup sur la blogosphère ainsi que sur les réseaux sociaux en ce moment, et je dois avouer que ce livre m’intrigue ! Ton avis me donne, en plus, vraiment envie de le découvrir; alors je note ! 😉

  3. Je l’ai adoré, justement car ce n’est pas que de la chick lit. L’auteure sort des clichés habituels, et nous propose un récit original, léger et frais, mais pas sans intérêt, loin de là. 🙂

  4. J’ai bien aimé ce roman dont certains passages m’auront bien fait rire! Comme tu dis on a toujours les clichés et on prévoit pas mal ce qui va se passer mais c’est généralement propre à ce genre de lecture … Par contre je te rejoins sur le côté « histoire d’amour qui ne fait pas rêver » et l’avancée des sentiments beaucoup trop rapides! L’héroïne qui avoue à Ricardo qu’elle est amoureuse de lui, aussi vite et de cette façon, c’est un peu gros … Mais j’aurais quand même passé un bon moment 🙂

  5. Pingback: Mars… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s