Du côté du bonheur d’Anna McPartlin

Un énorme merci aux Editions du Cherche-Midi pour m’avoir permis de découvrir le nouveau roman d’Anna McPartlin! Un roman encore plein d’émotions!

Titre original: Somewhere Inside of Happy

Editeur : Editions Le Cherche Midi (408 pages)

Note: 4/5

L’histoire

Maisie vit avec sa mère et ses deux enfants. La vie n’a pas été tendre avec elle, elle a quitté son mari qui la battait et doit maintenant s’occuper de sa mère qui perd la tête. Mais c’est une famille qui s’aime et tout bascule lorsque le 1er janvier 1995, son fils Jeremy disparait avec son meilleur ami, Rave.

Que s’est-il passé cette nuit là? Et si Jeremy avait un secret?

Mon avis

Lire un roman d’Anna McPartlin, c’est toujours la promesse de partir dans un livre plein d’émotions et qui saura forcément me toucher. Celui-ci n’a pas fait exception! Je n’avais pas lu le résumé, mais lorsque j’avais vu l’auteure à Saint Maur en Poche, elle nous avait présenté l’histoire. J’avoue que j’appréhendais le moment où tout allait basculer avec la disparition de Jeremy…

Finalement, cette disparition se fait relativement en douceur… elle est pourtant violente en elle-même, mais on alterne les passages entre le moment où tout le monde se met à chercher Rave et Jeremy et les passages de cette fameuse nuit du 1er janvier. On alterne les points de vue des différents personnages et en particulier, ceux des différents membres de la famille.

J’ai été contente de voir que l’on avait le dénouement de l’histoire et j’avais un peu peur que l’auteure ne nous dise pas ce qu’il s’était passé. J’avoue ne pas avoir cherché à deviner la vérité et ça a donc été une surprise qui ne m’a pas déçu et qui a su me toucher.

Que d’émotions avec le dénouement! Tout en simplicité, c’est un plaidoyer pour la diversité, pour le fait de s’assumer et de pouvoir pleinement être soi sans se cacher. J’ai trouvé que ce livre était authentique et que les personnages donnaient l’impression d’être réels. Si sur le papier, on ne peut pas dire que la famille de Maisie vend du rêve, elle est pourtant touchante et on se demande quand ils vont voir la fin de leur malheur.

Je me suis laissée entrainer par la plume de l’auteure, simple et addictive, j’avais envie de tourner les pages et de savoir ce qu’il s’était passé. Tout en ménageant le suspense, on prend le temps de faire connaissance avec les personnages, de s’attacher à eux… même si on ne les suit finalement que sur quelques jours. J’ai apprécié qu’ils soient loin d’être parfaits.

Je ne ressors pas de cette lecture avec un coup de coeur car il m’a paradoxalement un peu trop angoissée. C’est pourtant bien d’être complètement immergée dans le livre, mais j’anticipais tellement cette disparition et son dénouement que je n’ai peut-être pas pu profiter pleinement de ma lecture. Pourtant, je pense que ce point sera une qualité pour d’autres lecteurs.

C’est un roman que je recommande à ceux qui veulent faire connaissance avec une famille irlandaise atypique car c’est leur histoire avant même d’être celle de cette disparition. Bien que comme souvent, les sujets dont traitent l’auteure ne sont pas des plus joyeux, ce roman reste une ode à la vie. Je suis ressortie bouleversée mais en même temps apaisée d’avoir un vraie dénouement et un message d’espoir.

Publicités

18 réflexions sur “Du côté du bonheur d’Anna McPartlin

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [238] | La tête dans les livres

  2. Pingback: Avril… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s