Le passage de Justin Cronin

Cela faisait longtemps que je voulais découvrir ce premier tome et qu’il m’attendait dans ma PAmais voilà, il fallait que je trouve le temps de me lancer dans ses 1265 pages et finalement, je me dis que je n’aurais pas dû attendre autant!

Titre original: The passage

Editeur : Editions Pocket (1265 pages)

Note: Coup de coeur

L’histoire

L’agent du FBI Wolfgast est chargé d’une mission un peu particulière: convaincre des condamnés à mort de venir participer à une expérience scientifique… Mais lorsqu’on lui demande de ramener Amy, une enfant de six ans, il ne se doute pas à quel point elle est importante.

Le monde s’embrase lorsque l’expérience scientifique devient hors de contrôle…

Mon avis

Quelle claque! Il faut dire que ce roman a tout pour me plaire: c’est un roman post-apocalyptique et c’est un pavé – oui, oui, j’adore les pavés dans lesquels ont peut complètement s’immerger et le récit s’est avéré très prenant. J’avoue qu’avant de me lancer, je ne savais pas à quoi m’attendre. Après coup, je dirais que c’est un mélange de The Walking Dead et de I am legend – le film avec Will Smith, pas le livre.

J’ai aimé que l’on prenne le temps de planter le décor et en particulier que l’on sache d’où tout part, on n’a pas cette frustration de se demander pendant tout le livre comment on en est arrivé à cette situation. J’ai même eu l’impression de lire plusieurs romans en un. On commence avec une mystérieuse expédition scientifique puis avec l’agent Wolfgast que l’on apprend à connaitre et qui m’a tout de suite semblé sympathique. Là on découvre toute l’expérience scientifique mise en place puis les évènements qui vont conduire à un monde post-apocalyptique cent ans plus tard. Les personnages que l’on suit ensuite sont tout autant attachants, ayant chacun leur complexité et leur caractère.

Il est difficile de parler du roman sans trop en dire car j’ai vraiment apprécié de découvrir cet univers par moi-même. Si ce premier tome est un pavé, je n’ai pourtant pas vu défiler les pages et je n’avais plus envie de lâcher le livre. On pourrait s’attendre à ce qu’avec autant de pages, ce premier tome clôture une histoire et pourtant, j’ai eu l’impression que l’on n’avait posé que les bases – sans pour autant que je sois frustrée mais ça a surtout été un leasing pour la suite.

L’auteur a un vrai talent pour nous conter une histoire et j’ai même eu l’impression d’être dans un film car j’ai pu sans peine m’imaginer cet univers. Même si on ne peut pas dire que le livre brille par son originalité sur tous les plans – on a quand même pas mal de choses que l’on a déjà vu ailleurs – ça a été pour moi un vrai coup de coeur et une formule gagnante.

C’est donc un roman que je recommande chaudement à tous ceux qui sont fans de romans post-apocalyptiques et qui n’ont pas peur de se lancer dans une trilogie pour des milliers de pages car pour ma part, je compte bien lire la suite!

Publicités

37 réflexions sur “Le passage de Justin Cronin

  1. J’avais adoré, même si je trouvais les débuts un peu longs 🙂. Le deuxième est encore plus surprenant, car il raconte l’avant (pour une partie du moins). Je dois lire le troisième depuis pfioou un moment, mais je ne trouve pas le temps ^^

  2. Il fait partie des gros titres que j’ai absolument envie de découvrir, mais j’attends d’être prête à m’enfiler la brique que c’est 😊 en tout cas, j’en vois du bien partout 😊

  3. Le côté « milliers » de pages fait un peu peur. Cependant, vu ce que tu en dis, c’est des milliers de bonnes pages. Du coup, il se pourrait que je craque…

  4. En lisant ta chronique le livre donne vraiment envie ! 1200 pages ça peut faire beaucoup mais c’est vrai que quand l’histoire est prenante on a presque l’impression que ce n’est pas assez …

  5. Ola…. Autant j’adore les univers post-apo, mais si rien qu’un tome fait 1200 pages, j’avoue que cela me refroidit un peu. J’aime les one-shot pavés, mais j’ai du mal avec les sagas pavés. xD (je ne sais pas si c’est compréhensible.)

  6. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [248] | La tête dans les livres

  7. Pingback: Juillet… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  8. Je suis RA-VIE qu’il t’ait autant plus car je l’ai adoré (et les deux suivants aussi). Ce n’est pas qu’une histoire de vampire, c’est aussi une aventure humaine avec des personnages hyper attachants

  9. C’est vrai que ce livre donne l’impression de contenir plusieurs romans. J’ai adoré le talent d’orchestration de l’auteur et aussi l’aspect post apocalyptique. La trilogie m’a convaincue !

  10. Ah, 1265 pages, quand même ! Après, ce que tu dis me tente, je dois bien l’avouer, mais il fait effectivement se prévoit un sacré créneau pour le lire !

  11. J’avais très envie de le lire à l’époque de sa sortie, et puis je sais pas pourquoi, le temps passant ça m’a plus ou moins passée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s