Une évidence d’Agnès Martin-Lugand

Un énorme merci aux Editions Michel Lafon pour l’envoi de ce roman que j’ai beaucoup aimé!

Editeur : Editions Michel Lafon (380 pages)

Note: 4,25/5

L’histoire

Reine est mère célibataire et voit avec nostalgie son fils grandir pour bientôt partir de la maison. Elle vit aussi dans la crainte qu’il découvre un jour le mensonge qu’elle lui a fait depuis le jour de sa naissance… Lorsque le passé la rattrape, elle se retrouve face à ses fantômes et c’est son pire cauchemar qui se réalise.

Comment va-t-elle s’en sortir? N’est-il pas temps de dire enfin toute la vérité?

Mon avis

Les livres de cette auteure et moi… soit ça passe soit ça casse. Je vous avoue ne pas avoir été une grande fan de son livre le plus connu mais j’ai été très agréablement surprise par ce dernier roman!

Ce qui a été l’atout charme de cette lecture pour moi a sans conteste été la relation entre Reine et son fils, Noé, qui m’a tout simplement touchée et chamboulée. Peut-être parce que je suis moi-même mère maintenant, j’ai beaucoup aimé Reine dans son rôle de maman qui a du mal à voir son fils grandir mais qui a aussi tout fait pour le protéger pendant toute sa vie.

Comme tous les livres de l’auteure, il y a bien sûr des histoires de coeur. J’y ai été moins sensible et heureusement pour moi, j’ai trouvé que ce n’était pas le plus important dans l’histoire.

Au-delà de Reine dans son rôle de mère, je l’ai vraiment apprécié dans son rôle de femme active. Le genre de femme qui est partie du bas de l’échelle et qui a su trouver sa place et gagner sa vie avec un métier qui lui plait alors que rien n’était gagné s’étant retrouvée enceinte à 23 ans et sans emploi. J’aime ce genre d’histoires de femmes – ou d’hommes – qui savent rebondir dans la vie.

En voulant parler des personnages secondaires, je me suis rendue compte qu’il y en avait quand même beaucoup. Je trouve tout de même que les personnages masculins sont un peu plus lisses que le personnage de Reine et surtout idéalisés. Ce sont un peu des hommes rêvés qui se sacrifient par amour et sont peut-être un peu trop parfaits. De vrais personnages de romans! Ils ne sont pas inintéressants pour autant mais ce n’est pas eux que je retiendrai.

Toute l’intrigue du livre tourne autour de ce secret que Reine a gardé pendant des années. Il n’y a pas de suspense sur le secret mais plus sur comment elle va réussir à sortir de cette situation.

Mon gros bémol serait la fin, voire les dernières pages. Autant j’ai trouvé le ton et l’équilibre du roman plutôt bien sur les trois premiers quarts du livre, autant j’ai trouvé qu’à la fin on était dans le sur-romancé un peu mélodramatique voire le genre de situation qui n’arrive que dans les livres – ou les films.

C’est néanmoins une très belle histoire mère-fils que je retiendrai car elle aura su m’émouvoir et je vous le recommande chaudement si vous souhaitez un joli roman sur la vie et les sacrifices d’une mère.

22 réflexions sur “Une évidence d’Agnès Martin-Lugand

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [262] | La tête dans les livres

  2. J’ai très peur de me lancer dans cette lecture. Avec AML, j’ai l’impression de relire sans cesse la même histoire. J’attends le déclic qui me fera voir qu’elle a compris et qu’enfin, elle réussit à surprendre…

    • Je vois ce que tu veux dire! J’ai été beaucoup moins conquise par ses autres livres (voire pas du tout conquise par moment) et tu y retrouveras des défauts notamment lorsqu’il s’agit de la romance, mais j’ai totalement été sensible à la relation mère-fils dans cette histoire!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s