Un mot, des titres – Session 12 – Ombre

Pour la première fois, je participe au challenge Un mot, des titres organisés par Calypso sur son blog Aperto Libro ! Voici mon billet pour le mot Ombre, j’ai choisi L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon.

Titre original: La Sombra del Viento

Editeur : Livre de poche

Note: 4.5/5

L’histoire

Daniel vit seul avec son père qui possède une librairie à Barcelone. Un jour, ce dernier lui fait découvrir le Cimetière des Livres Oubliés. La tradition est que la première fois que l’on pénètre dans le Cimetière, on adopte un livre. Daniel, alors âgé de 10 ans, trouve L’ombre du vent écrit par un certain Julian Carax. A partir de là, Daniel se retrouve à reconstituer la vie de Julian Carax tout en y mêlant un peu de sa propre vie privée.

Mon avis

J’ai mis un peu de temps avant de rentrer complètement dans le livre mais une fois au cœur du mystère Julian Carax, je ne pouvais plus le lâcher ! Lorsque ce livre était sorti il y a quelques années, il était en tête des ventes et ce n’est que plus tard que je me suis laissée tenter à l’acheter et il tombait pile poil pour le mot ombre !

Tout d’abord, parlons de l’histoire… j’aime beaucoup les histoires de vies tragiques, les drames humains où les destinées semblent maudites et dans lesquelles on souffre vraiment pour les personnages. Ce n’est pas que j’aime bien quand cela se passe mal, mais ce genre d’histoires me touche et je pense que personne n’y reste insensible. Et L’ombre du vent est un exemple typique de ce genre de livre : de belles histoires d’amour qui ne finissent pas toujours bien, un environnement familial difficile, des personnages torturés physiquement et psychologiquement…

Les personnages du livre sont vraiment attachants et touchants. Ils ont tous été plus ou moins blessés par la vie et s’en sortent plus ou moins bien. Je me suis beaucoup attachée au personnage de Fermin qui plus que tous a été torturé et laisse à la rue mais qui a gardé une philosophie de vie sage et optimiste à sa manière ! On ne rentre pas non plus dans les clichés pour les histoires d’amour, seule peut-être l’amour de Julian et Pénelope semble être féerique au début mais la fin et les ressorts n’ont au final rien d’un conte de fées. Ce livre est aussi plein d’histoires d’amours impossibles et de personnes qui ne sont pas aimées en retour. On s’attache vraiment aux personnages et j’ai vraiment eu de la peine pour toutes ces personnes plongées dans un triangle amoureux et donc impossible.

Dans le livre les sentiments semblent éternels et dans l’ensemble, les personnages semble être les acteurs d’une tragédie grecque dont ils ne se sortent pas ou alors trop tard.

Enfin, on découvre Barcelone sous la plume de l’auteur qui en fait une ville mystérieuse, dure à sa manière et avec un brin de mélancolie et de poésie.

Au final, j’ai vraiment bien aimé l’histoire et l’ambiance sombre du livre. Heureusement que Daniel y apporte un brin de fraicheur et de vie car l’histoire de Julian Carax est sombre et poignante… Le tout est très bien ficelé, les personnages sont doucement amenés dans l’histoire et à aucun moment on ne s’emmêle les pinceaux. Le roman est mené sous forme d’enquête sur la vie de Julian Carax et j’ai beaucoup aimé les incursions dans les souvenirs des personnages tout en vivant à l’époque de Daniel ce qui se passe dans le monde réel.

Un très beau roman auquel il manquait un rien pour être un coup de cœur !

Retrouvez tous les billets avec le mot Ombre sur le blog d’Aperto Libro ici !

32 réflexions sur “Un mot, des titres – Session 12 – Ombre

  1. Marina du même auteur est très bien aussi. J’ai également lu le prince de la brume et j’avais bien aimé. Je n’ai pas encore lu le jeu de l’ange. J’ai eu à Noël Le prisonnier du ciel et j’ai hâte de le commencer

  2. J’ai adoré ce livre surtout l’ambiance donnée à Barcelone, sombre, mystérieuse ! Suivre l’enquête sur Julien Carax est très prenant.
    Du même auteur, j’ai apprécié le Jeu de l’ange.

    • Oui, l’enquête sur Julian Carax était vraiment prenante !! J’ai trouvé Le jeu de l’ange un peu moins bien, peut-être que c’est parce que je ne m’attendais pas à tomber autant dans le fantastique…

  3. Encore un qu’il faut absolument que je lise! Ma mère l’a lu et l’a adoré, la bibliothécaire me l’a vivement recommandé… enfin bref, on ne peut pas passer à côté !

  4. Un gros coup de coeur pour moi ! L’ambiance, le mystère, l’enquête sur Julian Carax, les personnage, cette sorte de malédiction comme tu dis qui se répète. J’ai tout aimé !

      • Je ne savais même pas qu’il y avait des suites en fait donc non. J’ai Le jeu de l’ange dans ma PAL. Ca en fait partie ? On me l’a offert mais je dois avouer que je n’ai pas encore cherché à voir de quoi ça parlait.

        • Eh bien ce n’est pas vraiment des suites à proprement parler mais des livres qui se passent dans le même cadre avec quelques personnages en commun! Le jeu de l’ange (celui que j’ai lu) et Le prisonnier du ciel en font partie!

  5. Pingback: Top Ten Tuesday – Top 10 livres premier semestre 2013 | La tête dans les livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s