Nos étoiles contraires de John Green

J’ai décidé de faire rentrer ce livre dans mon challenge Destin de femmes car bien qu’il y ait deux personnages principaux dans ce livre, Hazel a un rôle fort !

Titre original : The fault in our stars

Editeur : Editions Dutton (lu en anglais)

Note : 4/5

L’histoire

Hazel est atteinte d’un cancer et bien que son dernier traitement semble avoir arrêté la progression de la maladie, elle vit tous les jours avec sa maladie. Elle se sent comme une grenade sur le point d’exploser. Un jour, elle fait la connaissance d’Augustus. Un garçon plein d’humour qui a survécu au cancer, cela lui coûtant une jambe. Le jeune homme ne semble plus vouloir la lâcher malgré les réticences d’Hazel à se lancer dans une relation.

Mon avis

Autant lire le livre a été très rapide, autant écrire ma chronique n’a pas été aussi simple. Je trouve cela difficile de parler d’un livre qui traite d’un sujet aussi délicat et en même temps le livre n’est pas très long, donc il ne faut pas en dire trop !

J’ai bien aimé ce livre, il m’a touché, ému, fait réfléchir et ce que j’ai aimé c’est que même si on éprouve de la sympathie et de la compassion pour les personnages, on ne tombe jamais dans de la pitié car Hazel et Augustus sont forts et ils ne s’apitoient pas sur leur sort.

Le roman est simple, au final assez court mais il est écrit avec humour et surtout il est plein de vie. Ce livre a fait beaucoup parlé de lui sur la blogosphère et j’étais assez intriguée.

Bien sûr, les thèmes abordés ne sont pas vraiment faciles. Le cancer, la maladie et ses relations avec les autres. Hazel est malade mais grâce à ce nouveau traitement, la progression de sa maladie semble être stoppée alors qu’on ne lui donnait pas longtemps à vivre. Mais elle ne sait pas quand la maladie reprendra le pas. J’ai beaucoup aimé la comparaison qu’Hazel fait d’elle-même avec une grenade. C’est comme cela qu’elle se voit au début du roman, sur le point d’exploser et de blesser les gens autour d’elle.

Elle est le genre d’héroïne que l’on aime : battante, cynique, qui a du recul sur sa vie et le sens de le répartie. Si jeune et qui semble penser qu’elle a déjà vécu tout ce qu’elle pouvait vivre. Mais cette rencontre inattendue ave Augustus va lui faire découvrir beaucoup plus. Le personnage d’Augustus est un autre petit bijou. On apprend assez vite que son ancienne petite amie est morte d’un cancer. Je me suis demandé quel genre de personnes voudrait répéter la même expérience après avoir sûrement déjà beaucoup souffert une première fois. Mais bien sûr, les choses ne sont pas aussi simples. Augustus est drôle et charismatique.

J’ai trouvé vraiment intéressant cette relation qui se construit petit à petit entre les deux personnages principaux et surtout la relation qu’ils ont avec le livre préféré d’Hazel. Un livre auquel cette dernière voue pratiquement un culte, je dirais que c’est le genre de livre qui révolutionne des vies ! Hazel a tellement de questions à poser à l’auteur et y met tellement d’espoir que mon côté pessimiste me faisait dire qu’elle n’aurait pas les réponses qu’elle voudrait.

Cette histoire fait réfléchir et il m’a beaucoup fait penser au film « Ma vie pour la tienne ».

A lire si vous voulez passer un moment fort…

Publicités

27 réflexions sur “Nos étoiles contraires de John Green

  1. Bonjour, lu grâce à Jess…habituellement j’aurai fui ce genre de lecture mais là après m’être laissée tenter, je dois dire que ton billet me replonge dans l’histoire , c’est pour dire ..merci

    • Sans tous les bons commentaires sur la blogosphère, je pense que je n’aurais pas lu ce livre! Mais finalement, je ne regrette pas! Je suis contente que tu aies pu te replonger dans le livre le temps d’une chronique! 🙂

  2. Nos chroniques se ressemblent plus ou moins mais si comme toi j’ai beaucoup aimé les personnages qui justement ne passent pas leur temps à s’apitoyer sur leur maladie, j’ai été moins conquise par l’histoire en elle-même. Je n’ai pas été ému même si la fin m’a surprise (bien qu’elle soit prévisible). Un livre qui se lit rapidement mais que je ne relirai pas une deuxième fois….

    • C’est vrai que l’histoire en elle-même n’a rien de si exceptionnelle c’est pour ça que je l’ai trouvé simple! Par contre, j’ai tout de même été émue même si ce n’était pas eu point d’être bouleversée mais j’ai quand même un petit pincement au cœur vers la fin!

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [6] | La tête dans les livres

  4. C’est vrai qu’il ressemble pas mal à ma vie pour la tienne mais surtout au film Restless. Je ne sais pas si tu le connais mais je n’avais pas pu m’empêcher de faire des comparaisons entre les deux en lisant Nos étoiles contraires !

    Je suis contente qu’il t’ait plu ! 😀

  5. J’avais déjà très envie de le lire mais là encore plus, j’ai pas assez d’une vie pour lire tout ce que je souhaite, lol! Je ne connais pas du tout le film dont tu parles, mais ça donen envie aussi!

  6. Pingback: Top Ten Tuesday – Top 10 livres premier semestre 2013 | La tête dans les livres

  7. Lu récemment, je l’ai vraiment apprécié, émouvant en effet sans que l’on ait pitié tant les Hazel et Augustus sont courageux. La fin m’a tout particulièrement ému. une lecture que je ne regrette pas!

  8. tellement d’accord avec toii, un véritable coup de coeur ^^ n’hésite pas à lire d’autres livres de l’auteur, ils sont vraiment chouettes
    J’ai adoré le théorème des Katherine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s