Sword Art Online, tome 1: Aincrad de Reki Kawahara

Un énorme merci aux Editions Ofelbe pour cette découverte. Ce n’est pas forcément le genre de livre que je lis d’habitude mais j’ai passé un très bon moment et je découvrirais bien d’autres livres du même genre!

Editeur : Editions Ofelbe (502 pages)

Note: 3,5/5

L’histoire

Comme des milliers de joueurs, Kirito se retrouve piégé dans le jeu en ligne Sword Art Online. C’est un jeu révolutionnaire qui permet une immersion totale. Mais tous les joueurs ne seront libérés que lorsqu’au moins l’un d’entre eux réussira à passer les cent niveaux de l’Aincrad, l’immense forteresse dans laquelle ils vivent tous.

Mais dans ce jeu, lorsque l’on meurt, son corps meure aussi dans la vraie vie. Comment sortiront-ils de cette quête?

Mon avis

Les éditions Ofelbe publient des light novels, ce sont des romans japonais qui sont publiés chapitre par chapitre dans des magazines, comme les mangas, avant d’être regroupés sous forme de roman. C’est donc un genre bien particulier mais il faut savoir que lorsque j’etais au lycée j’aimais beaucoup lire des mangas et j’ai donc accepté avec plaisir de découvrir ce genre de romans, nouveau pour moi!

Pour commencer, je voulais mentionner le magnifique livre objet qu’est ce roman avec une très jolie couverture et de belles illustrations en couleurs mais aussi en noir et blanc tout au long du roman.

L’immersion dans le roman a été un peu difficile dans le sens où les premières pages utilisaient un vocabulaire très spécifique aux jeux vidéos. Bon, c’est aussi ma faute, je n’avais pas vu qu’il y avait un lexique à la fin mais passées les premières pages, on est immédiatement plongé dans l’histoire qui reste relativement simple. Les joueurs sont totalement immergés dans le jeu et ont donc l’impression de vivre le jeu, mais ils sont également coincés tant que personne n’a fini ce jeu.

J’ai beaucoup aimé le personnage principal, Kirito. La jolie Asuna arrive très rapidement dans l’histoire également et n’est pas un reste. Par contre, j’ai trouvé que tout allait beaucoup trop vite. Que ce soit la quête ou même la romance. Il y a beaucoup d’ellipses temporelles et entre le premier chapitre qui présente les premiers instants du jeu et le deuxième, il s’est passé deux ans. La structure du roman m’a également laissé un peu perplexe car ce livre est en fait la combinaison des tomes 1 et 2 japonais. Finalement, le tome 1 qui prend la moitié du livre environ nous raconte toute l’histoire. Et l’histoire est finie à la fin du tome 1. Le tome 2 regroupe plusieurs nouvelles qui se sont passées pendant l’ellipse de temps de deux ans du tome 1.

Heureusement qu’il y a eu ces nouvelles car moi qui ne suis pas fan de ce format, j’aurais refermé le livre très frustrée. Ici, j’ai beaucoup aimé ces nouvelles qui s’attardent sur des moments de la quête de Kirito, nous permettant de mieux le découvrir mais aussi d’en découvrir encore plus sur l’environnement de Sword Art Online. Ces nouvelles m’ont permis de prendre du recul et de ne plus avoir l’impression que tout est arrive trop brusquement dans l’histoire principale. C’est donc très particulier d’avoir une histoire principale et des nouvelles annexes mais en refermant ce livre, je me suis dit que j’avais finalement apprécié ce format original car cela m’a même donné envie d’en lire encore plus sur Sword Art Online alors même que je connaissais la fin de l’histoire, c’est pour dire!

Je ne recommanderais pas ce roman à tout le monde car je pense qu’il plairait surtout aux fans de mangas et de jeux vidéos. Le vocabulaire est vraiment spécifique et on y retrouve les caractéristiques des mangas japonais – que l’on aime ou pas – avec des personnages assez clichés comme le héros solitaire qui poursuit une quête et la jeune fille de caractère qui va faire chavirer son coeur. Donc n’hésitez pas à découvrir ce livre s’il vous tente car on passe un très bon moment, personnellement je vais suivre ces éditions de près pour voir ce qu’ils ont d’autres à nous proposer!

Publicités

29 réflexions sur “Sword Art Online, tome 1: Aincrad de Reki Kawahara

  1. Je suis un fan de manga et de mmo (rpg multijoueurs) cette histoire me rappelle un peu celle de Hack( sortie en manga en jeux « PS2 » et en dessin animé) .J’ai joué dans FFXI , pour moi c’était l’immersion totale. Un couple de joueur se sont même marié. L’une jouée en Suisse et l’autre aux US.Bien sur ,ils ont du arrête de joué pour se retrouvé en Suisse pour la cérémonie de mariage.

  2. Personnellement, j’adore SAO ! Je ne l’ai pas lu par contre, et je pense que c’est mieux comme ça parce que je crois que je n’aurais pas apprécié le format non plus. Par contre, l’anime est vachement sympa 🙂

  3. Je ne suis pas tentée du tout ! XD Et pourtant, tu sais que j’aime les manga ! Mais là je sais pas, j’accroche pas. En plus l’histoire est assez banale dans le sens où elle a déjà été reprises pas mal de fois sur différents supports. Mais si tu as apprécié, c’est le principal 🙂

    • Oui j’imagine que l’histoire n’est pas des plus originale, c’est pour ça que j’ai dit que ça restait simple, en même temps, je n’avais jamais rien lu du genre! Mais je peux comprendre que ça ne tente pas tout le monde 🙂

    • Je comprends que ça ne te tente pas plus que ça au premier abord, c’est vrai que les mangas ça ne peut pas plaire à tout le monde! Mais oui, si jamais ce livre passe entre tes mains, peut-être que tu auras envie de le lire par curiosité 🙂

  4. Hum… Je ne connais pas du tout ce livre mais je serais bien curieuse de le découvrir!! 😉
    Merci pour la chronique et pour la découverte!!

  5. Pingback: Mai… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s