Les lumières de Cape Cod de Beatriz Williams

Voici une nouvelle lecture pour le Cercle de lecteurs Belfond! J’avais bien aimé le premier tome et je n’ai pas été déçue par cette suite! Merci à ma copinaute de lecture de m’avoir accompagnée et demain aura lieu le book club sur la page Facebook du Cercle Belfond!

Titre original: Tiny Little Thing

Editeur : Editions Belfond (400 pages)

Notes: 3,5/5

L’histoire

Tiny est l’aînée des soeurs Schuyler. Elle a une vite parfaite: elle est belle, riche et son mari est en passe de devenir sénateur. Mais la parfaite jeune femme a un secret. Et quelqu’un semble l’avoir découvert.

Est-elle vraiment heureuse? Est-elle vraiment libre de ses mouvements avec la pression de sa belle-famille?

Mon avis

Ce roman est un tome deux mais il peut vraiment se lire indépendamment même si on retrouve forcément des personnages similaires puisque le tome 1 se concentrait sur la plus jeune des soeurs, Vivian.

Tiny est une jeune femme parfaite en apparence. Elle a un mari qui l’aime, une belle-famille qui l’apprécie et c’est une parfaite maitresse de maison. Mais être parfaite ça peut être fatiguant. On se doute vite que Tiny n’est pas complètement innocente et qu’elle cache un vrai feu intérieur. 

Là encore on retrouve une histoire d’amour qui fait rêver, mais aussi une histoire d’amour contrariée. Il y a un peu de mystère concernant le maitre chanteur et concernant la facon dont Tiny s’est retrouvée dans cette situation.

Les chapitres s’alternent entre ceux du point de vue de Tiny en 1966 et ceux de Caspian en 1964. Deux époques très proches, mais beaucoup de choses ont changé et on a envie de savoir pourquoi. J’ai apprécié ces deux personnages et la gentille Tiny a bien plus de profondeur et de caractère qu’il n’y parait au premier abord. Caspian est juste l’homme parfait. Encore une fois, les personnages principaux sont un peu tous trop beaux et parfaits, mais ça fait tout de même plaisir de faire leur connaissance.

On se retrouve ici dans un monde de politiciens. Un monde où l’apparence est maître et où Tiny doit avoir l’air plus que parfaite pour soutenir son mari aussi parfait. C’est un monde macho et révoltant avec un côté très Jackie Kennedy. Il y a toute la pression familiale autour de cette réussite. On aborde aussi les thèmes de l’art avec la danse et la photographie, j’aurais aimé que cet aspect soit encore plus exploité.

J’ai été contente de retrouver Pepper qui se révèle vraiment interessante dans ce tome. Sachant que le tome 3 sera sur elle, je suis vraiment curieuse de lire la suite!

Pour résumé, c’est un roman qui m’a un peu moins passionné que le premier tome, j’avais envie de connaitre le dénouement et les secrets mais en même temps, j’ai eu l’impression d’être moins surprise et d’avoir finalement une trame assez linéaire et prévisible.

C’est donc un roman qui m’a fait passer un bon moment et que je recommande aux amateurs des années 60 aux Etats-Unis et qui auront envie de lire une belle histoire d’amour avec une héroïne lisse et gentille en apparence mais plus forte qu’il n’y parait.

Vous pouvez retrouver mon avis sur les autres tomes ici: La vie secrète de Violet Grant.

Je l’ai lu en lecture commune avec Le Chat du Cheshire et vous pouvez retrouver sa chronique ici.

Publicités

18 réflexions sur “Les lumières de Cape Cod de Beatriz Williams

  1. J’hésite, j’hésite 🙂 D’un côté, je suis intriguée, mais de l’autre, cette « perfection » des personnages me donne l’impression que je ne vais pas m’attacher à eux. Cette « perfection » n’est-elle pas due au fait qu’elle vit à une époque et dans un milieu où les apparences dictent le quotidien des gens ? Dans ce cas, l’histoire est peut-être plus profonde que je ne le pense 🙂 (les masques tombent lorsque les apparences sont mises de côté)

    • Hummm le fait que les personnages principaux soient beaux, intelligents, brillants et intéressants ne sont pas dû à l’époque à mon avis (surtout que j’avais ressenti la même chose dans le premier tome), mais peut-être que ça te plairait 🙂

  2. Pingback: La vie secrète de Violet Grant de Beatriz Williams | La tête dans les livres

  3. J’avais beaucoup aimé L’été du cyclone l’année dernière, et celui-ci me fait très envie (pour son intrigue dans les années 60, son résumé, sa couverture…). J’espère trouver le temps de le lire très bientôt.

  4. Pingback: Juillet-Août… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [215] | La tête dans les livres

  6. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [216] | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s