Enchantement d’Orson Scott Card

Voici un roman que j’avais découverts grâce à des commentaires sur mon blog. On m’avait parlé de réécriture de contes et j’avoue que j’avais vraiment très très envie de le découvrir et je suis ravie de l’avoir fait, j’ai adoré!

Titre original: Enchantment

Editeur : Editions Points (580 pages)

Notes: Coup de coeur

L’histoire

Alors qu’il n’est encore qu’un petit garçon, Ivan découvre au coeur de la forêt ukrainienne une princesse endormie et gardée par un monstre. Lorsqu’il revient des années plus tard, il découvre qu’il n’a pas rêvé et décide de la sauver. Il ne sait pas dans quoi il vient de s’embarquer et se retrouve rapidement lié au sort de la princesse qui doit tout faire pour protéger son peuple de la méchante sorcière Baba Yaga.

Comment pourrait-il l’aider, lui qui vient du XXe siècle et n’est qu’un étudiant?

Mon avis

Je ne le savais pas avant de commencer le livre – ou je l’avais oublié, mais ce roman est une réécriture de La belle au bois dormant. Du conte de La belle au bois dormant – ou en tout cas du peu que j’en connais car je ne l’ai jamais lu et j’ai vu le Disney – on ne garde surtout que l’histoire de la princesse endormie après s’être piquée avec un fuseau suite à un sort lancé par une méchante sorcière et qui attend d’être réveillée par un baiser. Après, on s’éloigne beaucoup et pour notre plus grand plaisir, l’auteur a pris beaucoup de liberté!

J’ai été surprise de commencer le récit pendant la guerre froide, en Ukraine et avec une famille cherchant à fuir l’URSS. J’ai trouvé le début un petit peu long à démarrer mais au final, cela permet de poser de bonnes bases et surtout de comprendre notre personnage principal car il faut dire que quelqu’un qui parle un ancien dialecte slave, ça ne court pas les rues. On suit donc Ivan enfant, en attendant avec impatience la partie fantastique de l’histoire.

Et comme je vous l’ai déjà dit, j’ai adoré cette revisite de conte! Il y a beaucoup d’humour, les différences culturelles donnent lieu à des situations comiques et l’auteur ne joue pas qu’avec le côté fantastique mais aussi avec le voyage dans le temps.

Du côté des personnages, Ivan est un jeune homme intelligent et attentionné, un athlète accompli, mais pas du tout ce qu’imaginait la princesse Katerina. Cette dernière m’a d’ailleurs un peu tapé sur les nerfs par moment avec son manque d’ouverture d’esprit mais elle a fini par remonter dans mon estime. J’ai aussi beaucoup aimé les parents d’Ivan et la méchante de l’histoire, Baba Yaga n’est pas en reste. J’ai apprécié que dans ce roman les personnages aient leurs qualités mais aussi leurs défauts, j’ai vraiment adoré les suivre.

Si le scénario est relativement prévisible sur quelques aspects – après tout ça reste un conte, c’est tout de même un récit addictif et très agréable. Je n’avais pas envie de lâcher le roman et surtout je n’avais pas envie de quitter cet univers si particulier mêlant roman historique, magie et histoire d’amour.

Vous l’aurez compris, j’ai eu un coup de coeur pour ce roman qui était pile ce dont j’avais besoin: un récit passionnant qui m’a fait voyager dans le temps et l’espace mais aussi dans un monde plein de rebondissements.

Si vous aimez les réécritures de contes, je vous recommande ce roman sans hésitations. Je pense que le contexte de la guerre froide peut faire peur au premier abord mais une fois que je suis rentrée dans l’univers du roman, je n’ai pas pu lâcher ma lecture et j’aurais aimé y rester encore!

Publicités

37 réflexions sur “Enchantement d’Orson Scott Card

  1. La belle au bois dormant n’est pas un conte que j’aime beaucoup, mais je suis toujours partante pour une réécriture surtout que le contexte culturel de celle-ci est originale. Merci pour cette découverte 🙂

  2. C’est peut-être moi qui avait mentionné ce livre : Orson Scott Card est mon auteur préféré, et je suis ravie qu’Enchantement t’ai plu ! Si je peux te conseiller un autre de ses romans, ce serait La Stratégie Ender (pure science-fiction, mon livre préféré, j’ai fait mon mémoire de maitrise dessus :-D). Il me semble que tu disais que tu essayais de lire davantage en anglais : est-ce que tu as lu Enchantement en français ou anglais ?

    • J’ai déjà lu La stratégie Ender il y a des années et j’avais adoré! Je n’essaye pas particulièrement de lire plus en anglais, j’avoue que je fais en fonction des couvertures et j’aimais bien celle en français donc j’ai pris la version française 🙂

  3. Je suis follement impatiente de partager ce coup de cœur avec toi (nul doute que cela en soit un !), surtout que ce titre revient régulièrement et inlassablement dans mes envies ! Voilà un signe de plus qui ne trompe pas ^_^ Merci 😉

  4. Je ne connaissais pas du tout ce roman mais je connais évidemment l’auteur avec La Stratégie Ender ! Tu me donnes envie de découvrir ce titre, ça a l’air super bien traité 🙂

  5. Je l’avais lu pour un Book Club de Livraddict il y a pas loin de 8 ans et à l’époque j’avais beaucoup aimé. Mais maintenant je dois avouer que je ne m’en rappelle plus très bien, même si ton article me le remet pas mal en mémoire 🙂

  6. Pingback: Mars… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s