AQUA™ de Jean-Marc Ligny

Un énorme merci aux éditions Folio pour cette très bonne découverte, un livre qui m’a fait passer un très bon moment!

couv49560325.gifEditeur : Editions Folio (955 pages)

Note: 4/5

L’histoire

2030, l’eau potable est devenue une ressource rare et qui se vend cher. Le réchauffement climatique sévit partout dans le monde que ça soit sous la forme de tempêtes en Europe ou une sécheresse accrue en Afrique.

La découverte d’une nappe phréatique dans les sols du Burkina Faso devient une chance inespérée pour ce pays très pauvre, mais une entreprise américaine a déjà des vues dessus.

Les forces sont en marche mais elles ne viendront pas forcément de là où on le croit.

Mon avis

Mon résumé ne rend absolument pas honneur à l’histoire ou plutôt à l’univers de ce livre que j’ai vraiment trouvé intense. Je pense d’ailleurs que le chapitre d’ouverture restera longtemps dans ma mémoire. Quel chapitre! Il est rare que je fasse autant attention au premier chapitre d’un livre, mais là, j’en ai eu des frissons en le lisant. C’est un chapitre simple et court pourtant: deux camions dans la tempête qui avancent vers un but commun. Une introduction de ce monde où les éléments se déchaînent. Les bases sont posées et en quelques pages, j’étais dans l’ambiance.

Ce livre se passe en 2030, le réchauffement climatique a atteint un tel sommet que l’eau potable est chose rare, le terrorisme fait rage, les paradoxes sont au plus fort. On suit plusieurs personnages qui vont finalement tous avoir plus ou moins un lien mais que l’on découvre assez tard. J’aime beaucoup ce genre de structure de narration. Surtout qu’ici, l’auteur a construit cela d’une main de maître avec une plume très agréable et facile à lire. Les chapitres sont plutôt courts et on a en introduction de chaque chapitre, un petit texte qui nous en dit long sur l’univers du livre. Ce texte peut être une pub, un bulletin météo, l’extrait d’un livre… J’ai trouvé ça très bien écrit et utile pour rendre encore plus riche ce monde si familier et pourtant si lointain.

J’ai beaucoup aimé la manière dont était abordé ce réchauffement climatique. On voit très vite les dérives et les excès. Si on commence l’histoire en Hollande, en France et aux Etats-Unis, au bout d’un moment l’action se concentre au Burkina Faso et ça n’a pas été pour me déplaire car c’est un cadre de désolation mais aussi d’espoir.

Au niveau des personnages, ils ont chacun leurs caractères et leurs parcours, l’auteur prend bien le temps de nous les présenter afin que nous puissions les comprendre et s’attacher à eux – ou les détester. Je ne pourrais pas vous décrire tous les personnages tellement il y en a. Mais on les suit avec plaisir et j’avoue ne pas m’être ennuyée une seule seconde.

Le seul bémol est pour moi que ce roman commence comme un roman de science-fiction pour finir par glisser vers du fantastique. J’avoue que ce changement m’a un peu perturbée et que j’aurais préféré qu’il ne reste qu’un roman de science-fiction. Je n’ai pas non plus détestée, mais j’ai trouvé que l’histoire ne nécessitait pas cette intervention de fantastique. Ça m’a un peu fait pensé au Fléau de Stephen King où toute l’histoire finit par devenir une lutte entre le bien et le mal. J’avoue que j’ai été assez surprise que l’on prenne cette direction.

C’est en tout cas un excellent roman que je vous recommande chaudement si vous chercher de la très bonne science-fiction sur fond de climat apocalyptique. Tout est très visuel et je me suis facilement imaginé l’histoire en film. N’ayez donc pas peur des 955 pages de ce petit pavé mais soyez prévenu que l’on vire dans le fantastique!

Publicités

60 réflexions sur “AQUA™ de Jean-Marc Ligny

  1. Cette lecture tombe à pic en ces périodes de COP21. J’aime aussi beaucoup cette structure narrative. Mais le nombre de pages me retient surtout que ce n’est pas le genre littéraire que je préfère.

  2. C’est drôle mais le sujet de ce roman rejoint complètement une discussion que j’ai partagée avec mon compagnon il y a quelques jours : sur le fait que les choses n’allaient pas aller en s’arrangeant dans les prochaines années. On faisait les mêmes liens réchauffement climatique – migrations massives – terrorisme…

    Du coup, ce livre m’intéresse grandement ! Merci pour la découverte 🙂

  3. Oh vu du résumé j’aillais te dire que le roman est pile dans l’air du temps (Cop21). SInon il pourrait me tenter mais j’avoue que 940 pages. C’est flippant. J’ai déjà pleins de trucs à lire dans mon énorme PAL. Bisous Christel. 🙂

  4. Ma foi ton avis m’intrigue, d’autant plus que je ne sais jamais trop quoi choisir dans le panel de la SF 🙂 je me laisserai peut-être tenter surtout que j’aime les univers apocalyptique ^^

  5. Je l’ai acheté (et fait dédicacé) dans une autre éditions aux Imaginales, son intervention dans une conférence m’avais donner envie de l’acheter… Je ne l’ai pas encore lu mais ton article me donne envie de m’y mettre !

  6. La couverture est très jolie (oui, je fais (trop) attention aux couvertures), et la chronique donne envie. Si j’arrive à épurer un peu ma PàL, je pense que je me pencherai un peu dessus 🙂

  7. J’avais adoré l’un des derniers romans de l’auteur Exodes qui a été un vrai coup de cœur pour moi. Je te le conseille si tu ne l’as pas lu. Tu me donnes envie de me lancer dans une nouvelle lecture de Ligny 😉

  8. J’aimerais beaucoup que le Père Noël me le dépose au pied du sapin ! Je l’avais repéré il y a déjà un petit moment que cela, et ta chronique ravive la petite flamme de la tentation. Et puis tu m’as grandement ouvert l’appétit à propos de ce premier chapitre, merci 🙂

  9. Pingback: Si on parlait de… livres qui nous donnent envie de voyager | La tête dans les livres

  10. Pingback: Bilan du mois d’avril 2016 ! | prettyrosemary

  11. Pingback: Top Ten Tuesday – Bons « one-shots  | «La tête dans les livres

  12. Pingback: Top Ten Tuesday – Anecdotes en lien avec des romans | La tête dans les livres

  13. Pingback: Aqua TM de Jean-Marc Ligny - Maghily

  14. Pingback: AQUA™ de Jean-Marc Ligny | InspireretPartager

  15. Jolie chronique. Pour le fantastique, je suis d’accord ça détonne un peu mais l’alliance bien-mal autour ne m’a pas étonné, c’est un thème récurrent en SF. En comparant ce livre à d’autres lectures faites, ça ne me paraissait pas si déconnant et le fond reste de la SF malgré tout :).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s