L’espoir de la vengeance de Florence Mullot

Un énorme merci à Florence Mullot qui est une auteure et une copinaute blogueuse et qui m’a accordé sa confiance en me demandant d’être bêta-lectrice pour son livre! Je partage aujourd’hui avec vous mes impressions après l’avoir relu en version papier.

Editeur : Autoédition (456 pages)

Note: 3,75/5

L’histoire

Cassie vit à Arcadia, une presqu’île où membres de l’Aristocratie et de la Confrérie se côtoient dans une entente cordiale. Elle est elle-même l’héritière de la Tête de la Confrérie, composée d’anciens pirates. Mais un soir tout bascule alors que des mercenaires s’en prennent à sa famille. Lorsqu’elle réalise tout ce qu’elle a perdu, il lui reste l’espoir de retrouver les siens, le soutien de ses amis et… l’espoir de se venger.

Mais trouvera-t-elle à temps qui est derrière tout ça? Et si ce n’était pas que sa famille qui était menacée mais tout Arcadia?

Mon avis

Ce n’est pas facile de chroniquer un livre pour lequel j’ai été bêta-lectrice car j’ai forcément un attachement particulier pour le livre et surtout une relation privilégiée avec l’auteure. Je m’étais même demandée si j’allais faire une chronique mais au final, c’est un livre dont j’ai vraiment envie de vous parler car je l’ai beaucoup aimé et il m’a fait passer un excellent moment!

Avec du recul, je me rends compte que la plume de l’auteure est beaucoup plus portée sur l’action que sur la description. Il n’y a donc pas vraiment de temps morts et l’univers est très abordable car il n’y a finalement qu’un premier chapitre introductif sur le monde dans lequel on a atterri. C’est un monde de fantasy légèrement steampunk car pour le côté steampunk, il y a quelques détails par-ci, par-là, mais rien de vraiment omniprésent.

Le récit se concentre surtout sur l’histoire de Cassie, jonglant néanmoins entre les points de vue d’autres personnages avec habilité. J’ai aimé suivre Cassie qui est une héroïne plutôt forte avec un côté garçon manqué qui m’a bien plu. Son entourage n’est pas en reste car elle est bien accompagnée et notamment par sa bande d’amis qui ont chacun leurs caractéristiques. Ils forment un groupe très soudé qui m’a plu d’entrée. Si je devais faire un petit reproche sur les personnages, ça serait l’impression que les relations entre les personnages étaient un peu manichéennes – genre vraiment bisounours du côté des gentils tandis que les méchants sont pourris et finalement peu intelligents – mais ça n’a pas gâché ma lecture.

Du côté de l’intrigue, j’aime vraiment bien ce genre de format qui consiste à avoir une quête avec des étapes. Si on cherche à savoir qui est derrière la mort des parents de Cassie, ce n’est pas forcément cette partie qui m’aura fait tourner les pages avidement mais plutôt les quêtes intermédiaires mais dont je ne veux pas trop en dire pour ne pas vous spoiler.

C’est un one shot avec une vraie fin et une conclusion, ce qui est plutôt plaisant quand on a l’habitude de lire trop de sagas! La force du roman réside vraiment dans le groupe d’amis soudés autour de Cassie et dans ces quêtes qui nous donnent envie de voir où tout cela va nous mener.

Je vous recommande donc ce roman si vous cherchez un bon one shot de fantasy avec une héroïne bien entourée et une histoire de vengeance personnelle qui vous donnera envie d’en savoir plus.

Publicités

30 réflexions sur “L’espoir de la vengeance de Florence Mullot

  1. Merci beaucoup 🙂 Une très très chouette critique qui me touche beaucoup. Je note les quelques points sur lesquels je pourrais travailler (le côté manichéen m’a déjà été reproché par mon frère… XD). Et aussi merci pour avoir accepté d’entrer dans cette aventure que j’ai trouvé superbe !

  2. Je connaissais pas du tout, ça pourrait peut être me plaire ! Enfin je mets un bémol sur le manichéisme, c’est le genre de truc que j’aime pas trop lire. Mais merci pour la découverte !
    Bises
    KIn

  3. Je ne connaissais pas du tout mais tu m’as clairement donné envie de connaitre ce roman!! L’intrigue m’intéresse, j’ai toujours aimé les romans à quêtes donc ça m’attire forcément! Merci pour la découverte!

  4. « beaucoup plus portée sur l’action que sur la description » Ah c’est bon tu m’as convaincu ! ^^ Sérieusement, il a l’air très sympa. A voir.

  5. Pingback: Avril… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  6. Pingback: Si on parlait de… livres auto-édités | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s