La Passe-miroir, tome 3: La mémoire de Babel de Christelle Dabos

Attention COUP DE COEUR et risque de spoilers sur les tomes précédents – Enfin! Enfin ce tome 3 que j’attendais avec impatience, je n’ai absolument pas été déçue et j’avais même pris le temps de relire les deux premiers tomes afin de me replonger dans l’ambiance magique de cette saga.

Editeur : Editions Gallimard (496 pages)

Note: Coup de coeur

L’histoire

Thorn a disparu depuis plus de deux ans et Ophélie est coincée sur Anima. Alors qu’elle dépérit, Archibald se décide à venir la tirer de là. Mais Ophélie veut partir seule retrouver Thorn et elle pense qu’il est sur Babel. Commence alors un dur voyage pour la jeune animiste.

Retrouvera-t-elle Thorn? Arriveront-ils à vaincre Dieu?

Mon avis

Ce tome 3,,, qu’est-ce que je l’ai attendu! J’avais peur d’être déçue, j’avais peur de ne plus retrouver la magie qui m’avait tant touchée dans les premiers tomes… j’ai eu tort car cette lecture a été un moment magique.

La saga La passe-miroir, c’est une saga qui se savoure. Chaque tome est assez différent et celui-ci n’a pas fait exception. On se retrouve plongée sur une nouvelle arche et dans une ambiance totalement différente de celle de la cour de Farouk ou encore du Clairdelune. On peut dire que Babel est bien différent de tout ce que l’on a connu jusqu’à maintenant et cette nouvelle arche m’a donné envie de découvrir les autres.

J’avoue avoir été au départ chagrinée de ne pas retrouver tous les personnages des tomes précédents ou de peu les côtoyer. Thorn se fait également attendre. C’est un des points qui fait que j’ai un peu moins apprécié le début de ce tome, mais on va dire que l’auteure finit par se rattraper avec quelques scènes qui valent vraiment le coup. Ophélie est toujours aussi maladroite mais elle a bien mûri. Elle est plus débrouillarde et bien déterminée à retrouver Thorn.

L’auteure joue avec les sentiments d’Ophélie mais également avec les nôtres. Lorsqu’elle espère, on espère avec elle. Lorsqu’elle est déçue, on l’est aussi. J’ai quasiment lu ce tome d’une traite car je ne pouvais plus le lâcher. Je voulais savoir ce qu’il allait se passer pour Ophélie et je voulais tellement qu’elle retrouve Thorn, que j’aurais voulu que ça arrive plus tôt. On ne va pas se mentir, une des clés de la saga, c’est le couple Ophélie/Thorn. Une histoire d’amour qui me fait complètement vibrer. Elle est atypique et assez improbable mais elle sonne pourtant juste au niveau des sentiments ou en tout cas, elle arrive à me parler.

Ce n’est pas un livre qui se dévoile facilement mais c’est un livre qui s’apprivoise, qui s’absorbe et dont l’univers a continué à me hanter même une fois la dernière page tournée. Pour tout vous dire, dès le lendemain, j’ai relu des passages du livre.

Avec objectivité, je dirais que ce n’est pas le meilleur tome de la saga car il nous manque des personnages, l’histoire traine un peu… mais c’est vraiment tout pardonné pour les révélations, les moments intenses et juste cet univers magnifique. Je classe donc ce nouveau tome en coup de coeur et j’ai vraiment hâte d’avoir la suite et fin – tout en souhaitant ne jamais quitter ces personnages! Si vous ne vous êtes pas encore lancés dans la saga, qu’attendez-vous?

Vous pouvez retrouver mon avis sur les autres tomes ici: Les fiancés de l’hiver, Les disparus du Clairdelune.

Publicités

54 réflexions sur “La Passe-miroir, tome 3: La mémoire de Babel de Christelle Dabos

  1. C’est vrai que c’est assez frustrant de ne voir une partie des personnages qu’en coup de vent mais j’ai plutôt apprécié l’attente créée autour de Thorn pour ma part : ça donne un côté terriblement magistral à son entrée en scène et ça nous (ou m’a, en tout cas) plonge dans la même tension qu’Ophélie^^

  2. j’ai lu ta critique en diagonal histoire d’en savoir le moins possible, mais le ressenti est super positif! Qu’est-ce que j’ai hâte de le lire! Après, je me dis, quitte à devoir attendre encore des mois et des mois pour le dernier tome, autant attendre encore un peu avant de l’acheter…

  3. Comme toi le coup de nous teaser avec Archibald, Rosaline etc qui sotn au final peu présents m’avait chagrinée !
    Mais Dabos maîtrise tellement son univers et la relation Thorn/Ophélie qu’on lui pardonne, j’ai tellement hâte d’avoir le 4 entre les mains !

  4. Personnellement, je l’ai apprécié mais moins que les précédents…Les personnages sont toujours attachants mais il y a un petit quelque chose que j’ai perdu sur une partie du tome.

  5. j’ai les deux premiers dans ma pal, j’avoue ne pas avoir lu ton avis car peur d’être spoiler. j’ai juste lu le premier paragraphe.

  6. Tellement d’accord par rapport à Thorn ! C’est comme Archibald, ils m’ont manquéééée !
    (Oui, ceci est un commentaire constructif !)
    (Et sinon, je me retrouve aussi dans tout le reste de ta critique !)

  7. Pingback: La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos | La tête dans les livres

  8. Pingback: La Passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos | La tête dans les livres

  9. Raaah il m’attend bien au chaud sur sa petite étagère j’ai tellement hâte de retrouver l’univers magique de la passe miroir ! ** Tu me donne envie de me jeter dessus mais je dois attendre la fin de mes épreuves ;_;

  10. J’ai hâte, hâte, hâte de lire ce tome trois !
    Pour le moment, il m’attend gentiment dans ma chambre. Je suis en pleine lecture du tome 2 d’Outlander et vu le pavé, ça prend du temps 🙂

  11. J’ai un peu perdu le goût de lire en ce moment… c’est dommage parce que c’était mon livre suivant… Mais je veux être dans un bon état d’esprit pour le commencer, donc je vais patienter !!! Mais j’ai hâte.

  12. Pingback: Juin… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  13. C’est vrai que Thorn se fait beaucoup attendre ! J’étais autant frustrée qu’Ophélie pour ce point-là de l’intrigue. J’ai un peu moins apprécié ce tome comparé aux deux autres, je l’ai trouvé un peu plus lent. Mais j’ai adoré découvrir l’arche de Babel très différente de celle d’Anima et du Pôle. On suite essentiellement Ophélie qui évolue et se renforce de plus en plus.

  14. C’est vrai que niveau identification « je vis dans la peau de l’héroïne » avec Ophélie, ça se pose là. Comme tu le dis si bien, on ressent ce qu’elle ressent et c’est très très fort ! Ultra contente que pour toi aussi ça a été un coup de coeur (je n’en doutais pas, hein !), même si pas le meilleur de la saga, y a des passages tellement « awesome » qu’on lui pardonne bien facilement. 🙂

  15. Un tome que j’ai énormément aimé. J’ai juste regretté pour ma part qu’Ophélie soit encore harcelée et qu’elle ne réagisse qu’à la fin. Ça devient redondant à chaque tome. Mais pour le reste, c’est vraiment bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s