Les faucheurs sont les anges d’Alden Bell

Merci à Livraddict et aux Editions Folio pour ce partenariat !

Titre original: The reapers are angels

Editeur: Editions Folio SF (306 pages)

Note: 4/5

L’histoire

Le monde est peuplé de zombies depuis 25 ans. Temple n’a que 15 ans mais sait déjà comment survivre et est une solitaire. Alors qu’elle trouve refuge dans un camp, elle va s’attirer les foudres d’un homme qui va jurer de la tuer et va la poursuivre à travers tous les Etats-Unis.

En chemin, elle rencontre Maury, un jeune homme attardé mais qu’elle décide de prendre sous son aile.

La route est longue lorsque l’on est poursuivi et qu’on ne sait pas où aller…

Mon avis

J’ai mis un peu de temps à m’habituer au style de narration parce que tout semble écrit d’une traite: c’est-à-dire qu’il n’y a pas de ponctuation particulière lorsqu’il y a des dialogues par exemple. Mais petit à petit, je suis rentrée dans l’histoire et j’ai été charmée par ce petit bout de femme qu’est Temple, seulement 15 ans mais un caractère bien trempé.

On suit donc Temple, lorsque l’histoire commence, elle est toute seule sur une île et décide de revenir sur le continent. Le monde est infesté de « limaces » ou de « sacs à viande » comme elle appelle les zombies. Pour elle, les zombies ne sont ni bons ni mauvais, voire même pas un fléau car elle a toujours connu le monde avec eux et tente tant bien que mal d’imaginer le monde d’avant mais sans forcément le regretter. Temple a l’air d’être une solitaire, une fille sans cœur et égoïste mais au fur et à mesure du roman, elle fait des rencontres qui nous font changer d’avis sur son compte, notamment lorsqu’elle prend sous son aile Maury. Je ne parlerais pas trop de lui et vous laisserais le découvrir car il n’intervient pas tout de suite dans l’histoire.

Le livre est empreint d’une certaine poésie. La jeune fille cherche la beauté dans tout ce qui l’entoure, dans ce monde ravagé aux allures post-apocalyptiques. On se laisser emporter par sa manière de voir les choses, si simples et en même temps si dures. Elle a cette idée qu’elle est le mal car elle n’est pas fière de ses actions pour survivre, pourtant on la comprend, on compatit, on la plaint.

Je ne veux pas en dire trop sur l’intrigue, mais sachez qu’à un moment elle fait une mauvaise rencontre qui la force à fuir. Tout le livre se déroule comme un road trip, un voyage au but un peu flou et fluctuant, une épopée dans ces Etats-Unis ravagées et pourtant encore vivantes. L’ambiance est un peu celle de la série The walking dead, très dramatique, un peu far west et avec de grands principes sur l’humanité, ses actions, le bien et le mal. On ne sait pas comment on en est arrivé là et la limite, ce n’est pas le sujet le plus important du livre. On fait des rencontres terrifiantes, des créatures qui ne sont ni hommes ni zombies et j’ai été assez surprise par cette invention de l’auteur.

La fin est triste mais belle, j’y ai trouvé une certaine poésie. En même temps, je n’aurais pas imaginé une autre fin.

Vous l’aurez compris, c’est un roman que je vous recommande si vous aimez les road trips sur décor post-apocalyptiques, les héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux et une grandeur d’âme qui nous dépasse, ou tout simplement si vous voulez lire quelque chose de différent sur les zombies. Le livre est court, mais je suis bien contente de la découverte !

Publicités

58 réflexions sur “Les faucheurs sont les anges d’Alden Bell

  1. Je le note dans mes tablettes donc 🙂 J’aime le post-apo et même si ce que tu dis sur la ponctuation m’inquiète un peu, ca m’intrigue assez que pour lui donnersa chance(en plus, il est en poche ^^ )

  2. Il me tente depuis tellement longtemps ce livre ! J’avais longtemps hésité parce que j’avais peur qu’il soit trop nian nian, mais il paraitrait que non, alors je ne sais pas ce que j’attends ! (que mon chéri me l’offre peut être uhuh)

  3. C’est un très joli avis ! Je réalise que si je passais moins de temps sur le PC ces derniers temps, j’aurais l’occasion de lire plus. Notamment, cette petite merveille ! Je le mets sur le haut de la PAL !
    Merci 😉

    • Haha c’est vrai que le PC ça nous prend du temps et surtout passer du temps sur les blogs pour être encore plus tentée!!! ^^
      J’espère que tu auras l’occasion de le lire et qu’il te plaira!! 🙂

  4. Il me semble en avoir entendu parler il y a quelques jours tiens. Je vais finir par le noter si ça continue ! Ca m’étonnerait quand même mais bon (je suis zombiphobe !)

    • Haha oui, si tu as peur des zombies passent ton chemin parce que même s’ils ne sont pas non plus super effrayant dans ce livre (ils sont surtout plus lents qu’autre chose), ils sont bien présents! 🙂

  5. J’ avais beaucoup aimé ce livre . Le personnage de Temple est magnifique . Ce livre est plein de paradoxes .Elle n’ a pas d’ éducation mais est tellement intelligente. Ce livre est gore mais aussi tellement BEAU.
    Temple vit pleinement et sait voire la beauté du monde . Elle est persuadée d’ être mauvaise , alors que malgrés les actes que ce monde la pousse à commetre elle est tellement pure .
    Les relations entre les personnage sont hyper touchantes .
    Temple a de la rudesse dans ses paroles et de la poésie dans ses pensées .

    • Je trouve que tu résumes très bien le livre lorsque tu dis qu’il est plein de paradoxes! C’est exactement ça! Et c’est vrai que Temple est vraiment un très beau personnage!
      Les relations entre les personnages sont touchantes et celle entre Temple et Moïse l’est aussi malgré le fait qu’il y ait une question de principes et de valeurs derrière tout ça dans un monde où cela n’a plus vraiment de sens…

  6. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [31] | La tête dans les livres

  7. Je ne suis pas particulièrement fan des romans avec zombies (je n’aime pas du tout même… XD) mais la couverture et ta critique me donnent vraiment envie de lire ce roman 🙂

  8. Pingback: Top Ten Tuesday – Livres avec des personnages qui doivent lutter pour leur survie | La tête dans les livres

  9. Pingback: Si on parlait de… lectures pour Halloween | La tête dans les livres

  10. Pingback: Top Ten Tuesday – Bons « one-shots  | «La tête dans les livres

  11. Tiens, un zomb’ que je ne connaissais pas ! Ton TTT d’aujourd’hui me permet de belles découvertes !
    Ca a l’air très sympa, mais je ne sais pas si l’absence de ponctuation ne serait pas un frein. J’ai déjà eu affaire à ce procédé dans « la nonne et le brigand » et cela m’a agacée. Je ne suis pas arrivée à passer outre et à rentrer dans le récit. J’ai peur qu’il en soit de même ici aussi. Mais bon, j’essayerai si je le trouve à la bibliothèque. On ne sait jamais ! Cela peut être différent avec du zomb’.

  12. Pingback: Throwback Thursday – Jolie surprise | La tête dans les livres

  13. Pingback: Que lisons-nous en ce moment ? – Les pages qui tournent

  14. Pingback: « Les Faucheurs sont les Anges » d’Alden Bell – Les pages qui tournent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s